Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 

Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Ven 13 Mar - 16:10

Aujourd’hui le ciel était bleu et parsemé cependant de quelques nuages assez menaçants. Aujourd’hui, je voulais lire, me plonger dans un univers fantastique avec une pointe d’histoire d’amour. Oui, c’est le livre que j’avais choisi pour ce jour et l’endroit pour le lire serait la petite place. Pourquoi ce lieu ? Je n’en sais rien. Mes pas m’avaient menée jusqu’ici et l’endroit paraissait plutôt calme. Apercevant la petite fontaine au centre, je me souviens de la bataille qu’il y a eu lieu ici. Avant cette dernière, la petite place était un endroit convivial, coloré et animé ; maintenant, c’est sombre, délabré et calme. Ma main effleure l’eau contenue dans la fontaine, une sensation de froid envahit mon membre. Les gouttes perlant sur mes doigts font jaillir cette vision rougeâtre et violente des champs de bataille. Je ne sais plus à quand remonte cette époque, mais lorsque mes mains étaient couvertes de sang, l’eau de cette fontaine avait la même teinte. Je n’arrive pas à oublier, le passé se raccroche à moi sans jamais vouloir me lâcher. M’asseyant sur le rebord de la fontaine, je me décide enfin à ouvrir le livre qui encombrait ma main depuis un moment. Les yeux rivés sur les lignes à l’encre noire, me voilà transportée dans un autre univers, loin de mon passé.

Je m’évade pour me faire spectatrice de l’histoire racontée dans mon livre. J’essaye de comprendre les sentiments ressentis par chaque personnage, leur façon de réagir, leur façon de réfléchir. Je m’imagine le monde tel qu’il est dans ce bouquin. Tout a l’air si beau, la complicité entre les personnages est au rendez-vous. Un sourire qui se fait rare apparait sur mes lèvres au fur et à mesure de la lecture.

-Hey petite, tu sais que c’est dangereux par ici…

J’ignore la voix, continuant ma lecture paisiblement, jusqu’à sentir une main sous mon menton qui me force à regarder l’individu dans les yeux.

-C’est malpolie de ne pas regarder la personne qui te parle dans les yeux !

C’est un mec plus âgé que moi. Accompagné de deux autres personnes, tous semblaient être louches. Que me voulaient-ils ? Je n’en sais rien et je ne veux pas le savoir. Ma main vint caresser celle de l’inconnu qui ne tarda pas à crier de douleur pendant quelque seconde avant de s’évanouir. Aucune expression n’était lisible sur mon visage, mes yeux se posèrent dans ceux des adversaires restant avant de leur ôter la vue.

-Le noir ne sera que de courte durée…

Ma voix était froide, glaciale. Ils ne pouvaient plus rien entendre suite à mes mots, deux de leurs sens venaient de leur être enlevés. Ils étaient dans le noir, je pouvais sentir la panique les envahir. Pliant le coin de la page pour faire office de marque page, je pose délicatement mon livre sur le bord de la fontaine avant de me lever. Me dirigeant lentement vers mes cibles, mes mains viennent frôler leurs épaules avant d’enclencher leurs cris. Le bruit de deux corps tombant au sol résonna avant de laisser place au calme. Un petit vent léger s’était levé depuis quelques minutes déjà, entrainant les nuages à recouvrir l’immensité bleue. La pluie n’allait pas tarder à tomber, moi, je continuerai à lire jusqu’à son arrivé. Et que ferais-je ensuite ? Aucune idée, je laisserai encore une fois mes pas me guider.

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Dim 15 Mar - 21:56

Ce que cela était agaçant. Travailler un samedi, et par temps de pluie, en plus de ça. Le garçon avait eu la vieille un message de son père, qui lui demandait de pister trois types aux allures bizarres. Trois militaires, enfin, anciens militaires. La mise en place du système des Survals, et des Newals, à cette époque là, leur avait fait perdre leur boulot. Depuis quelques mois, on entendait parler de meurtre de ces êtres aux capacités développés. Ces hommes avaient l'air de connaître leurs cibles, leurs points faibles, et savaient comment les éliminer. Ils auraient tout de même pu trouver un autre moyen d'exprimer leur mécontentement, non ?

Mais le pire pour Soren, c'était que son père ne s'était pas gêné à le lui dire en personne. Le garçon aux cheveux blancs soupira en sortant de chez lui, et en face, une voiture l'attendait. Un agent le déposa à l'endroit dans lequel on s'attendait à les voir. Ce fut au bout d'une bonne heure dans laquelle il regarda le ciel devenir de plus en plus sombre que les trois criminels apparurent. Soren du encore attendre quelques longues minutes avant que l'agent ne le laisse les suivre. Ils auraient pu directement les tuer, les agents d'Ouroboros. Mais ils voulaient d'abord savoir s'ils avaient des complices, ou s'ils pouvaient les avoir sans faire trop de bruit. Le jeune garçon ne savait pas exactement ce qu'ils feraient des futurs détenus, à vrai dire, cela restait assez flou.

Il suivit silencieusement le chemin qu'ils empruntèrent, qui menait au faite à la petite place. Qu'avaient-ils exactement à gagner, là bas ? Une ancienne place dans laquelle une bataille s'était enchaînée, écrite dans les livres d'histoires géo. L'endroit était à vrai dire assez lugubre pour Soren. Il avait beau agir pour Ouroboros, il restait tout bonnement un garçon de douze ans, en réalité. Il sursauta en apercevant la scène, juste en face d'une fontaine. Les cibles étaient étendues au sol, inconscientes. Il ne savait pas si elles respiraient, et ne voulait pas le savoir. C'était aux autres agents de le vérifier. Mais il savait aussi que les dits agents ne se pointeront pas tant qu'ils n'en apprendront pas plus sur la quatrième, et pas moins inattendue, personne.

Une jeune fille en train de lire un bouquin, à quelques pas d'eux. Sûr qu'elle n'était pas une fille ordinaire. Prenant un risque, il s'avança jusqu'à arriver à quelques pas d'elle, mais prenant soin de ne pas être trop près des criminels.

-C'est vous qui avez fait ça ? demanda-t-il clairement.

Autant ne pas passer par quatre chemin. C'était tout de même suspicieux de la voir toute calme devant trois types. Et qu'on essaye pas de lui faire croire qu'ils voulaient faire une sieste en profitant du paysage morbide.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Lun 16 Mar - 14:48

Plongée de nouveau de ma lecture, mon sourire était revenu prendre sa place sur mes lèvres jusqu’à l’arrivée d’un nouvel individu.

-C'est vous qui avez fait ça ?

Je levai la tête une seconde pour mettre un visage à la voix que je venais d’entendre. Un gosse aux cheveux blancs et aux yeux bleus me faisait face. Est-il un collègue de ces types au sol ? Mes yeux plongés dans les siens, je décide de répondre à sa question avec une expression toujours aussi neutre mais une voix assez froide.

-Quoi que je dise, vous connaissez la réponse n’est-ce pas ? Pourquoi poser une question alors que vous connaissez déjà la réponse ?

Mes yeux reviennent scruter les lignes qui parsèment les pages blanches de mon livre. Mes la présence de cet enfant me laisse perplexe. Qui est-il ? Que me veut-il ? Il sait que c’est moi l’auteure des trois corps au sol alors s’il était avec ces gars, il ne m’aurait sûrement pas tapé la discute avant, sachant que j’ai étalé ses copains en un rien de temps. Toute cette histoire est louche… Serait-il comme moi, une personne avec un don ? Je relève la tête pour observer à nouveau le jeune garçon. Il n’y a pas 36000 solutions pour le savoir.

-Qui êtes-vous ?

Un bruit un peu plus loin attira mon attention. Etait-il accompagné d’autres personnes ? Je referme mon livre, me levant  doucement de ma place pour me diriger vers l’intrigue. Je préfère vérifier par moi-même avant même de poser la question à ce gosse. Mais alors que j’étais persuadée de découvrir de nouvelles personnes, un chiot un peu mal au point  sorti de nulle part. Je restai un moment immobile, fixant la petite bête sans un mot puis j’ai craqué.

-Qu’est-ce que tu fais là, petite bête ?

Un visage semblable à celui d’un enfant. Oui, je ressemblais à une gamine avec un sourire pareil. Ma voix avait également changé du tout au tout, j’étais comme transformée. Je crois que les animaux sont vraiment mon point faible, il va falloir que je travaille mon self contrôle lorsque j’en croise un. Caressant l’animal, je commence à lui taper la causette comme s’il pouvait me comprendre.

-Tu as l’air mal au point, où sont tes maitres ?

Je ne connaissais pas la réponse, mais à la vue de l’animal, je pouvais arriver à la conclusion qu’il n’en avait plus. Il était seul, perdu et affamé. Il me ressemblait au final sauf que moi, je n’avais pas faim. Je suis seule, mais c’est moi qui ai décidé cette vie. Je ne veux plus souffrir et la solitude est le seul moyen.

-Souffres-tu de la solitude, petit chien ?

Cette question n’avait pas l’air d’être adressé qu’au chiot. Inconsciemment, je venais de m’interroger moi-même, mais encore une fois, je n’avais pas de réponse.

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Lun 16 Mar - 20:25

La jeune garçon fut un peu surpris de sa réponse. Il s'attendait à ce qu'elle le nie, ou alors à ce qu'elle lui dise fièrement que c'était elle qui l'avait fait. Enfin, une caïd fière, quoi. Pas qu'elle ne le renvoie la question, en sous entendant qu'il savait déjà tout. Et elle n'avait pas tort. Il l'avait déjà supposé, et cela était totalement inutile de lui faire dire quelque chose qui était l'évidence. Et sa voix était bien trop neutre pour qu'elle soit une fille comme les autres. Une newal ? Il ne s'était pas attendu à en croiser. Au faite, cela était tout de même envisageable, vu qu'il pistait des hommes qui recherchaient des newals et des survals à éliminer. Non, au faite, il avait été tellement concentrer sur son travail qu'il n'avait pas imaginé qu'il pourrait croiser d'autres éléments perturbateurs.

Mais cette fille était-elle perturbatrice ? Il ne savait pas exactement si elle était gênante pour Ouroboros. Et Soren n'allait pas lui révéler son travail quand la jeune fille lui demanda qui il était. Une question bien vaste.

-Soren. Et vous ? Répondit-il simplement d'une voix distante.

Puis un bruit brusque lui fit tourner la tête. Des agents venaient ? Allait-il enfin pouvoir faire ce qu'il voulait, plutôt que ce boulot avorté par l'intervention de cette jeune femme. Il fut un peu plus surpris quand la jeune fille changea radicalement de comportement... Face à un chiot blessé. Alors elle s'adressa à lui comme s'il pouvait la comprendre, comme une petite fille à peine sortie des jupons de sa mère. Difficile à croire qu'elle avait abattue trois hommes à elle seule il y avait à peine un quart d'heure. Il s'approcha du duo humano-animal et se pencha pour mieux apercevoir la petite bête. Il était vraiment mal en point. Il avait l'air assez déboussolé, et regardait les deux humains, frappé par la faim et la fatigue. Il remua pourtant la queue, faiblement.

-Il a bien fait de passer ici. dit-il en s'approchant un peu plus du chiot.

Il le saisit en essayant de ne pas trop l'effrayer et avança jusque la petite fontaine. Elle allait servir à quelque chose, maintenant. Il mit le chiot au niveau de l'eau pour qu'il puisse la laper. Cela aura au moins pour bénéfice de calmer sa soif. Il n'était pas du genre à souvent faire des démonstrations de générosité ou de gentillesse, mais il n'appréciait pas vraiment voir des animaux souffrir. Il tourna ensuite la tête vers la jeune fille, et lui demanda :

-Vous avez de quoi manger ? Je ne crois pas que les pages de ce livre lui suffiront. Dit-il tranquillement, avec une pointe d'ironie.

Il jeta ensuite un rapide coup d'oeil à sa couverture, et sourit en la voyant. Ca avait bien l'air d'être un bouquin pour les bonnes femmes.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Mar 17 Mar - 13:39

-Il a bien fait de passer ici.

Le dénommé Soren venait de nous rejoindre, moi et l’animal. Je le regardais fixement lorsqu’il attrapa l’animal, et le suivis sans un bruit jusqu’à la fontaine. Un grand sourire apparut sur mon visage en voyant le petit chien boire de l’eau. J’ai peut-être eu tort de me méfier du jeune garçon, il a quand même sauvé ce chiot.

-Vous avez de quoi manger ? Je ne crois pas que les pages de ce livre lui suffiront.

Les pages de ce livre ne lui suffiront pas ? Qu’est-ce qu’il me raconte ? Les chiens ne mangent de livre, c’est totalement absurde de me dire ça. Je ne comprenais pas l’humour, j’étais tellement habituée à être seule que je ne sais pas à quoi reconnaitre une blague. Le regard de Soren était maintenant dirigé vers mon livre. Pourquoi le regardait-il avec ce sourire ? Se pourrait-il que ce soit lui qui mange les livres ? Mais qu’est-ce que je raconte encore ?! C’est vraiment n’importe quoi. Fouillant dans mes poches pour essayer de dénicher un quelconque objet comestible, je me rends très vite compte qu’elles sont entièrement vides.

-Il n’y a rien dans mes poches…

J’étais triste, enfin je pense que c’est cela. Je me disais que ce petit chien allait mourir de faim jusqu’à qu’une personne généreuse lui donne à manger. Mais si cette personne n’arrivait jamais, qu’allait-il devenir de la bête ? La mort. Nous mourrons tous un jour, alors même si cet animal reçoit à manger de la part de quiconque, il finira par avoir de nouveau faim et ce sera une nouvelle course contre la famine ou même la mort. N’en-a-t-il pas marre de se battre contre quelque chose qui le rattrapera tôt ou tard ? Je n’en sais rien.

-Pensez-vous que ce chiot veut vivre ?

Mes yeux étaient rivés sur la petite bête, mais ma question était adressée au jeune garçon près de moi.

-« C’est chacun pour soi, les plus forts restent en vie et les faibles meurent… ». Ça signifierait que nous devrions laisser ce chiot se débrouiller par lui-même pour savoir s’il fait partie des forts ou des faibles ?

Ma voix était robotique, comme si je récitais une leçon ancrée au fer rouge dans mon cerveau. Et c’était le cas, les phrases dites par le monsieur à la blouse blanche, étaient des chaines des chaines dont je ne pouvais me défaire. Tous ses mots, toutes ses paroles étaient justifiés sur les champs de bataille. Tout était fondé, je l’ai vu de mes propres yeux. Le prénom que je porte, c’est lui qui me l’a donné, il m’a toujours appelée comme ça. Peut-être que ce n’était pas mon prénom d’origine mais qu’importe, c’est le seul que j’ai connu ou du moins dont je me souviens.

-On m’appelle Alix.

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Mar 17 Mar - 17:57

La jeune fille fouilla dans ses poches durant quelques minutes, avant de lui dire avec déception qu'il n'y avait rien. Et bien, pour le moment, le chiot continuait de se satisfaire de l'eau. Cela n'allait pas lui suffire, mais cela calmerait un peu sa faim. Il fallait juste trouver de quoi le nourrir. Il fallait dire que la ville était un peu loin pour aller dans un supermarché, mais avec un peu de chance, ils trouveront peut-être un endroit paumé avec un magasin. Sinon, il pourrait toujours demander aux agents de les amener en ville, mais, il doutait de la réaction, autant de cette jeune fille que des agents. Qui voudrait se soucier d'un chien ? A part des enfants. Ouroboros avait bien d'autres priorités. C'était ce que lui dirait son père, en tout cas.

Il sursauta quand la jeune fille lui demanda si cet animal voulait mourir. Pourquoi une telle question ? Cela lui faisait froid dans le dos. Il n'aimait pas vraiment parler de la mort, cela lui paraissait si lointain. Et puis, ça lui rappelait aussi sa mère, et il n'aimait pas tellement en parler. Mais la jeune fille lui demandait si un chiot voulait mourir. Quelle question étrange... Elle lui expliqua ensuite, d'une voix qui redevint soudainement dénuée de sentiment, comme un ordinateur, ce qui ne le rassura pas, loin de là. Il resserra sa prise sur le chiot, qui lâcha un léger aboiement. Soren posa le chiot au bord de la fontaine, le laissant laper l'eau tranquillement.

-Je ne pense pas qu'il voudrait mourir. Les animaux ont un instinct de survie, non ?

Il la dévisagea encore quelques secondes, guettant une réaction, avant de continuer :

-Et je n'aime pas ça. On ne devrait pas le laisser seul. Il est évident qu'il est faible, il n'est qu'un bébé. Mais il sera fort s'il devient adulte.

Il lui sourit ensuite. Soren pensait qu'elle n'était peut-être pas dans son assiette, qu'elle se posait ces questions parce qu'elle était dépressive, peut-être. Quant à lui, il se pensa trop optimiste sur le moment. Pourquoi penser que ce chiot allait survivre ? Pourquoi penser que les Hommes se souciaient d'un animal ? Avait-elle tort ? Il prit ensuite le chiot entre ses bras quand il eut finit de boire, et osa se rapprocher d'Alix.  Sentant l'odeur de l'adolescente, le chiot aboya légèrement.

-Il a l'air de vous apprécier. Vous ne voulez pas l'adopter et vous en occuper ? Avec vous, il sera peut-être des plus forts.

Il fallait avouer qu'il faisait un peu référence aux trois types étendus et qui faisaient intégralement partis du paysage depuis que les deux jeunes avaient trouvés ce chien perdu.

-Si on part maintenant, on pourrait trouver un magasin et de quoi le remettre sur pied !
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Mer 18 Mar - 13:49

-Je ne pense pas qu'il voudrait mourir. Les animaux ont un instinct de survie, non ?

Les animaux ont un instinct de survie ? Et nous les armes ? En avons-nous un ? L’homme à la blouse blanche le pensait lui. Alors sommes-nous semblables aux animaux ?

-Et je n'aime pas ça. On ne devrait pas le laisser seul. Il est évident qu'il est faible, il n'est qu'un bébé. Mais il sera fort s'il devient adulte.

« S’il devient adulte » ? Je ne suis donc pas la seule à penser que la probabilité de survie de ce chiot n’est pas 100%. Soren doutait aussi mais malgré cela, il me souriait. Pourquoi ? Lorsque le scientifique me souriait, c’est lorsque j’accomplissais le travail demandé avec succès, mais là, je n’avais rien fait de spécial. Ça fait bien longtemps que je n’ai pas souri à un humain. La dernière personne à m’avoir vu lui adresser un sourire était le monsieur à la blouse blanche. Désormais, je ne souris qu’aux animaux ou devant un livre. Un aboiement me tira subitement de mes pensées.

-Il a l'air de vous apprécier. Vous ne voulez pas l'adopter et vous en occuper ? Avec vous, il sera peut-être des plus forts.

Je regardais le jeune garçon d’un air interrogateur. Comment pouvait-il comprendre cet animal ? Et puis est-ce que je suis vraiment apte à m’occuper d’un animal ? J’ai toujours été seule alors pourquoi prendre sous mon aile un petit chien abandonné ? « Avec vous, il sera peut-être des plus forts », le « peut-être » soulignait encore une fois l’incertitude des paroles de Soren.

-Si on part maintenant, on pourrait trouver un magasin et de quoi le remettre sur pied !

La ville était plutôt loin de la petite place, compte-t-il faire tout ce chemin à pieds pour sauver cette pauvre bête ? Un léger sourire pouvait se lire sur mes lèvres, Soren avait réussi à me faire esquisser un sourire, c’était une première.

-Je pense que c’est vous qui devriez prendre en charge cet animal. Avec moi, il ne sera jamais en sécurité.

Mon regard se penche vers les 3 hommes étendus au sol.

-Je ne suis moi-même jamais à l’abri. Je ne veux pas que ce chiot se mette en danger par ma faute. Et puis je pense que vous arriverez bien mieux à vous occuper de cette boule de poils que moi.

Malgré mes mots, ma main vient se poser sur la tête du petit chien pour le caresser. Un sourire animait toujours mes lèvres, mais les mots qui sortirent peu après n’étaient pas en accord avec l’expression que j’affichais.

-Je ne suis pas vraiment utile pour sauver des vies, on m’a toujours demandé de les prendre alors faire le contraire est devenu difficile.

Je repense à mon collègue que je n’ai pu aider, à mes mains baignant dans le sang de mes victimes, à tous ces corps tombant comme la pluie au sol, aux félicitations du scientifique à mon retour. On m’a toujours félicitée lorsque j’ôtais des vies, mais on ne m’a jamais appris à les sauver.

-Ne perdons pas plus de temps, allons trouver de quoi nourrir ce petit chien.

Je m’étais résolue à aider ce petit chien. En le voyant dans les bras de Soren, il semblait content même si son état était plutôt critique. La petite bête n’avait pas encore dit au revoir à la vie, elle voulait encore pouvoir courir et aboyer comme bon lui semblait. L’arme que je suis, donnerait enfin une partie de sa vie à sauver celles des autres ?

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Jeu 19 Mar - 12:34

La jeune fille sourit, puis lui dit qu'elle n'arriverait pas à s'en occuper parce qu'elle était plus habituée à tuer plutôt qu'à sauver. Elle l'avait dit avec une voix enjouée, comme si la conversation était tout à fait normale alors qu'elle disait ouvertement qu'elle était une meurtrière, et qu'elle n'était pas en sécurité. Le jeune garçon en fut surpris. Et ce sourire. Pourquoi souriait-elle face à une situation pareille ? Cela lui plaisait ? Ou bien était-ce un sourire sans joie ? Soren voulait lui poser des questions, mais la jeune fille le coupa dans son élan en disant qu'ils feraient mieux de partir.

-Alors, allons y.

Ils quittèrent ainsi la petite fontaine et partirent le long du chemin de terre en direction de la ville. L'endroit n'était pas très habité, et encore moins fréquenté. Les routes étaient assez difficiles à pratiquer pour une voiture, pour le moment. Soren rebroussait donc chemin aux côté d'Alix jusqu'à l'endroit où les agents l'avaient laissé. Le chemin pour atteindre la ville allait être plus long qu'il ne le pensait.

-Il lui faudrait un nom. Vous avez une idée ?Dit-il en dévisageant le petit chien, puis tournant la tête vers la brune.

Il n'était pas du genre à s'enticher, mais il fallait avouer qu'il aimait bien ce chiot. Il avait demandé des suggestions de la part de la jeune fille car il pensait que comme ils l'avaient trouvé ensemble, d'une certaine manière, ils se devaient tous deux lui donner de l'attention. Et même si Alix ne voulait pas s'en occuper, le gamin voulait d'une manière ou d'une autre que le chiot et l'adolescente se revoient à l'avenir.

-Dites, j'aurais une question. Vous êtes une assassin professionnelle ? Ou l'une de ces personnes qui ont des dons ?

Il faisait mine d'être un peu innocent. Il ne savait pas si le fait qu'il soit le fils d'un gros poisson d'Ouroboros allait la mettre en rogne, et il ne souhaitait pas subir la colère d'une meurtrière. Et de toute façon, son père l'avait désigné parce qu'il était encore un enfant, donc une bonne couverture. Et il se devait de jouer les parfaits innocents.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Jeu 19 Mar - 15:42

-Alors, allons y.

Je suivis le jeune garçon dans une première tentative de route, mais apparemment, ce n’était pas la meilleure solution à prendre puisque nous étions retournés au point de départ.

-Il lui faudrait un nom. Vous avez une idée ?

Mon regard vint se poser dans celui de Soren avant de venir fixer le chiot. Une idée de prénom pour cette petite bête ? Qu’est-ce que je pourrai bien proposer ? Je ne m’attendais pas du tout à cette question et choisir un prénom pour qui que ce soit était beaucoup plus compliqué que je ne le pensais. Je réfléchis un bon moment avant de répondre calmement.

-Pourquoi pas Aki ? Ça signifie automne en japonais.

Pourquoi l’automne ? Parce que j’aimais bien cette saison. Tous les paysages changent au fur et à mesure. Les feuilles prennent des couleurs différentes, le rouge, le jaune, le marron, des couleurs plutôt chaudes pour une saison où le temps est imprévisible. L’automne est une saison étrange et tellement intrigante.

-Dites, j'aurais une question. Vous êtes une assassin professionnelle ? Ou l'une de ces personnes qui ont des dons ?

Pourquoi toutes les personnes dans ce monde ne pensent qu’au don ? Je ne comprends pas, vraiment pas. Est-ce si important que ça d’avoir un don ? Avoir un don pour tuer ceux qui en ont un aussi, c’est simplement un cercle vicieux. Ceux ayant « hérité » des meilleurs pouvoirs seront ceux qui survivront à la bataille. Les gens ont peur de nous, des armes que nous sommes ou si ce n’est pas le cas, ils nous convoitent seulement pour notre puissance de feu.

-Si c’était le cas, auriez-vous peur de moi ?

Mes yeux se perdaient dans les siens, mais contrairement à lui, les miens semblaient vides. Je n’éprouvais rien, pas de pitié, ni de tristesse, ni haine, rien. A certain moment, j’avais l’impression d’être un corps sans vie, une épave sombrant dans les profondeurs de l’océan. Je n’ai pas de but dans la vie, je vis au jour le jour, seule, mais je ne me plains pas, c’est bien ainsi. Je repris la parole d’un ton assez froid et redevenu robotique.

-« Tu as un don exceptionnel qui nous servira à faire taire tous ces révoltés… », l’homme à la blouse blanche me disait ça autrefois avant de disparaitre.

Je venais de lui faire comprendre que j’avais effectivement un don. Un sous-entendu qu’il comprendra ou pas, montrait que je n’avais pas les mains propres. J’en avais tué des humains et des armes, je baignais dans le sang depuis qu’on m’avait jugé apte au combat. Je lui avais parlé un peu de moi, mais lui, ne m’avait rien dit à part son prénom.

-Etes-vous une arme, tout comme moi ? Connaissez-vous le monsieur en blanc ?  

Pour moi il n’existait que deux catégories de personne : les armes et les humains.

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Ven 20 Mar - 13:53

Elle lui proposa un prénom pour le chiot. Aki. Cela voulait dire automne. Il ne s'y connaissait pas trop en japonais, mais il trouvait que ça sonnait bien avec ce chiot. L'automne était une saison assez surprenante, et l'arrivée de la petite bête l'avait aussi été pour Soren. Et puis, ça sonnait original. Cela changeait de ces noms de chiens qui sonnaient américains ou qui ressemblaient à des noms de "toutou à sa mémère".

-Va pour Aki !

Le ton de la jeune fille changea ensuite radicalement quand elle lui demanda si cela lui faisait peur d'être aux côtés d'une fille avec un don. Cela lui faisait-il peur ? Pas le moins du monde, au fait. Il avait même une garde du corps qui était aussi une newal. Dans le fond, ça ne changeait pas grand chose à la personne. Soléa était toujours une petite fille un peu effrayée, même si elle avait un pouvoir. Alors il répondit en haussant les épaules :

-Ce n'est pas vraiment l'idée que vous ayez un don qui pourrait me faire peur. Mais ce serait si vous l'utilisez pour le bien ou pour le mal.

Cela sonnait un peu manichéen, cette idée de bien et de mal bien séparé. Comme s'il n'y avait que les méchants d'un côté et les gentils de l'autre. Cette idée blesserait-elle Alix ? Il n'en savait rien. Mais elle lui répondit d'une voix robotique qu'un homme en blouse blanche lui avait demandé de massacrer les "rebelles". Cela lui fit peur, au fait. Son père ne lui avait jamais parlé de manière clair et précise du travail d'Ouroboros, ou de celui d'Hani. Il avait juste dit qu'Ouroboros travaillait pour le bien de l'humanité, et que Hani n'était qu'un groupe aux idéaux trop extrémistes. Quant à lui, il n'avait jamais émis d'hypothèses ou d'avis, parce que cela lui avait fait plaisir que son père lui parle d'égal à égal, pour une fois.

Puis la jeune fille lui demanda s'il était comme elle, ou s'il connaissait l'home à la blouse blanche. Il n'avait pas de pouvoir, cela il en était sûr. Quant à l'homme à la blouse blanche... Peut-être était-il le scientifique dont on parlait parfois dans l'actualité, celui qui avait crée les survals et qui avait ensuite été éliminé. Ou bien était-ce un autre homme, l'un de ces hommes qui avaient repris le boulot. Tout ce qu'il savait, c'était qu'il ne le connaissait pas personnellement.

-Je... Je ne suis pas une arme. Et je ne connais pas cet homme.

Il avait hésité sur le mot arme. Il n'était pas exactement l'arme qu'imaginait Alix. Il n'était pas un enfant pourvu d'un don, mais il était un espion et un informateur pour le compte d'Ouroboros. Cela faisait-il de lui une arme ? Et que faisait Ouroboros, quand il les informait de la position d'une cible ? Il papillonna du regard quelques secondes. Non. Il ne voulait rien savoir. Rien du tout.

-Et je ne pense pas que vous êtes une arme. Une arme, c'est un fusil, un bazooka, un missile, une épée, une hache, ou que sais-je. Mais vous parlez, pensez. Vous êtes une humaine. Avec un don. Mais une humaine.

Il avait parlé un peu maladroitement, encore une fois. Elle posait des questions assez compliquées, en vérité. Qu'un enfant de son âge, ou même un adulte, ne saurait trouver la réponse.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Ven 20 Mar - 23:21

Il avait accepté le prénom que je venais de proposer, je ne savais pas pourquoi mais ça me faisait plaisir d’avoir trouvé le nom de ce chiot. Soren pense qu’il y a le bien et le mal d’un côté. Est-ce que j’utilise mon pouvoir pour faire le bien ou le mal ? Comment pourrais-je le savoir, je me contentais juste d’obéir aux ordres.

-Je... Je ne suis pas une arme. Et je ne connais pas cet homme.

Le jeune garçon était donc un humain. Mais que faisait-il ici alors ? Ce n’est pas un endroit très fréquentable pour un humain. Soren était quelqu’un de bien mystérieux, mais s’il ne me parlait pas plus de lui, c’est qu’il ne voulait pas ou qu’il ne me faisait pas confiance. Qui ferait confiance à une arme ?
 
-Et je ne pense pas que vous êtes une arme. Une arme, c'est un fusil, un bazooka, un missile, une épée, une hache, ou que sais-je. Mais vous parlez, pensez. Vous êtes une humaine. Avec un don. Mais une humaine.

Avait-il raison là-dessus ? Suis-je vraiment humaine ? Je regardais mes mains sans un mot, je pensais à toutes les choses que j’ai faites dans le passé. A toutes les vies que j’ai prises et tout le sang est tombé.

-Un humain tuerait-il sans aucun remord ?

Oui, c’était vrai, je ne ressentais rien en repensant à tous ces corps tombés au sol. Je n’éprouvais ni tristesse, ni regret, ni rien du tout. J’ai peut-être ressenti ces sentiments à un moment de ma vie, mais je ne les ressentais plus. Depuis que l’on m’a donné un don, on m’a toujours appelé « arme » alors pourquoi aujourd’hui ça changerait ? Suffisait-il de ressembler à un être humain pour en être un ?

-Qu’est-ce qu’un humain à vos yeux ?

Je me suis souvent posée cette question autrefois, mais je n’ai jamais trouvé la réponse. Beaucoup de gens ont leur propre définition de l’homme mais quelle est la vraie ? Mes yeux revinrent fixer ceux de Soren et c’est d’une voix tout aussi calme que précédemment que je repris la parole.

-Vous dites que je ne suis pas une arme parce que je parle et je pense ? Mais si on regarde les choses sous un autre angle, j’ai tué un nombre incalculable de personne. On m’a dit de tuer, alors je l’ai fait. Une arme ne sert-elle pas à tuer ?

En y repensant, combien de temps s’est écoulé depuis que j’ai quitté le champ de bataille ? Combien de temps s’est écoulé depuis la mort de l’homme à la blouse blanche ? Combien de temps s’est écoulé depuis la dernière vie que j’ai retirée ? Si je ne tue plus, qui suis-je alors ?

-Je pense que je ne suis plus qu’une arme rangée dans son étui…

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Dim 22 Mar - 22:23

La jeune fille commençait sérieusement à aggraver la situation. Le jeune garçon avait jusque là réussit à répondre à ses questions, du moins approximativement. Mais plus ses questions continuaient à pleuvoir sur lui, plus cela devenait problématique, à la fois pour elle, et pour lui. Elle lui disait implicitement qu'elle n'avait eu aucun remord, puis lui demandait ce que c'était qu'un humain.

Et lui, il demeurait là, muet comme une carpe, à la regarder en se demandant ce qu'il pourrait bien lui répondre. Et puis, elle lui disait qu'elle avait tuée des gens, parce qu'on le lui avait demandé. Et lui, sa tête tournait. Il se demandait qui avait bien pu demander tout cela. Il paraît que c'était des gens d'Ouroboros. Mais son père lui avait dit que l'organisation faisait ça pour les aider. Il ne savait plus ce qu'il devait dire, ou même faire.

Il finit par s'immobiliser, comme ça, pendant qu'Alix continuait d'avancer en parlant, et lui, il ne l'écoutait plus. Ca bouillonnait, ça devenait de plus en plus dur à comprendre, toutes ces contradictions entre ses pensées, celles de son père, et puis celles de cette fille. Seuls les aboiements effrayés du chiot qui ressentit son désarroi l'émergèrent de cet instant d'hésitation.

-Je... Je ne peux pas répondre à vos questions. Je ne comprends que vos mots, mais pas ce que cela implique. Je ne suis qu'un enfant, je ne comprends pas l'étendu... De vos sentiments.

Tout en regardant le petit Aki dans les yeux lorsque le chiot tourna le visage vers lui, Soren continua d'avancer silencieusement sur le chemin. Il ne savait pas si Alix parlait toujours, puisqu'il ne l'écoutait pas vraiment. Il n'écoutait même pas ce qui l'entourait. Il tenait un chiot pur et innocent entre ses bras. Mais n'était-il pas encore plus sali qu'Alix par cette hypocrisie ?

-Je voulais juste essayer de vous rassurer. Dit-il, gêné.

Ne voulait-il donc pas se rassurer lui-même en parlant ainsi à Alix ? ... Enfin, ce n'était que pour cette journée. Ensuite, il pourra fermer les yeux de nouveau, non ?

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Lun 23 Mar - 1:26

Soren ne pouvait donc pas répondre à toutes mes questions, rien d’étonnant cela dit. Je n’étais moi-même pas sûre des réponses. Je n’avais pas vraiment pris en compte l’âge du jeune homme en lui posant toutes ses interrogations. Ce n’était qu’un gamin alors à quoi m’attendais-je sérieusement ? J’étais certainement en train de l’embrouiller avec tout ça, il ne devait pas comprendre grand-chose vu son jeune âge. Je ne savais pas ce qu’il connaissait des newals, des survals, ni de l’inventeur du fameux sérum à don, alors pourquoi embêter ce pauvre garçon avec toutes mes incertitudes ?

-Je voulais juste essayer de vous rassurer.

Me tournant vers le jeune aux cheveux blancs, j’eu un petit sourire en voyant la tête qu’il faisait, de même pour celle du petit chien. Se faisaient-ils du souci pour moi ? Pourquoi se préoccuperaient-ils de moi, on venait à peine de se rencontrer. Posant une main sur la tête de Soren et une autre sur celle de l’animal, je finis par dire calmement.

-Le fait que je sois une arme ou une humaine n’est pas si grave finalement. Le principal objectif est de trouver de quoi nourrir Aki.

L’expression que j’affichais donnait l’impression que je ressentais de nouveau les sentiments. Mon cœur piégé dans la glace commencerait-il à se libérer ? Je ne pouvais aucunement l’affirmer mais le sourire qui animait mon visage, se voulait sincère. Pour une fois dans ma vie, j’avais la sensation de ne pas me battre contre mes sentiments. Je n’irai pas jusqu’à dire que je veuille faire fondre la glace qui emprisonne mon cœur, mais les laisser s’exprimer de temps en temps n’était pas tellement désagréable.

-Dites-moi Soren, que faites-vous dans la vie ? Vous allez à l’école ? Quel âge avez-vous ? Et puis surtout, pourquoi êtes-vous seul ici ? Où sont vos parents ?

Cet endroit était bien étrange pour un gamin ? Que faisait-il là ? Laissait-il lui aussi ses pas guider sa vie ? Une autre question me vint soudain à l’esprit.

-L’endroit où nous trouveront de la nourriture pour Aki est encore loin ?

Ce n’est pas que j’avais mal aux pieds à force de marcher, mais je voyais le petit chien encore affamé. Plus vite on aura trouvé de quoi abolir la famine de ce chiot, mieux ça sera pour lui. Me ferais-je du souci pour le chiot à présent ? Cette sensation est assez étrange.

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Lun 23 Mar - 19:07

Il continua d'avancer silencieusement, pensant qu'il avait certainement déçu Alix par ces dernières paroles. Soren fut surpris lorsque la jeune fille posa une main sur sa tête, ainsi que son autre main libre sur la tête du chiot. Il leva la tête pour regarder un visage souriant, le contraire de tout ce qu'il avait imaginé. Il pensait qu'elle allait se refermer, ou reprendre une voix mécanique, comme elle l'avait fait depuis le début de cette rencontre.

Elle lui dit ensuite que le plus important était pour l'instant de trouver de quoi nourrir le chiot. Alors il lui rendit le sourire qu'elle lui faisait depuis une bonne minute maintenant, un sourire qui avait l'air plus vrai que les autres. Ils continuèrent ainsi de marcher calmement, du moins avant qu'Alix ne lui pose des questions sur sa vie. Il ne s'y était pas attendu. Elle avait tellement posée de question sur l'existence et ce que cela impliquait qu'il était bien surpris face à des questions si simples. Tout e qu'il avait à faire, c'était de ne pas donner d'informations trop douteuses qui pouvaient la mener à Ouroboros.

-Je vais à l'école,ou plutôt au collège. J'ai douze ans. Au faite, vous avez quel âge, vous ?

A part le fait qu'elle était une adolescente, il ne connaissait pas son âge véritable. Il l'écouta encore poser des questions un peu plus complexes, cette fois. Que faisait-il ici ? Et bien, au départ, il devait pister les trois gars qu'elle avait mis au tapis, mais vu leur état, c'était un peu inutile maintenant. Et puis, encore plus compliqué que ça, ses parents. Il n'aimait pas en parler.

-Et bien, je voulais un peu prendre l'air, et l'endroit avait l'air calme et vide. Dit-il tranquillement.

Ca paraissait être une raison normale d'aller vers les anciens lieux de bataille. Maintenant, au sujet des parents, c'était plus compliqué. Il inspira un peu d'air frais pour se donner courage, puis se lança :

-Mon père, il travaille souvent à son bureau. Enfin, tout le temps. Et puis ma mère, elle est décédée.

Il profita de l'ouverture offerte par la dernière question de l'adolescente pour rapidement changer de sujet.

-La ville ne devrait plus être plus très loin. Nous avons marché rapidement. Il va vite avoir le ventre plein si nous continuons à cette allure !

Et il fallait avouer que lui aussi, il avait autant hâte d'y être qu'Aki. Ses pieds commençaient à lui faire mal, ils avaient effectué une longue marche, tout de même, et il ne s'en était pas aperçu. Quant à Alix, elle avait l'air d'être à l'aise dans ses pieds.

-Si cela ne vous gêne pas, Alix, j'aimerais savoir quelque chose. Comment était votre vie, avant que vous ayez un don ?

Il savait que la question était un peu difficile, épineuse même pour elle, mais il avait tout de même envie de le lui dire. Et cela ne le gênerait pas, bien entendu, si elle n'y répondait pas. Sa vie n'avait pas l'air d'être une partie de plaisir. Il tourna ensuite la tête vers le chemin, devant lui. La végétation se faisait de moins en moins dense, et des traces de goudron étaient de plus en plus présente. Ils se rapprochaient de la ville.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Mar 24 Mar - 0:07

Soren était donc un jeune garçon âgé de 12 ans fréquentant en ce moment le collège. Je répondis donc à mon tour à sa question concernant mon âge.

-J’ai 19 ans.

Une courte réponse mais je n’avais pas besoin d’épiloguer sur celle-ci. Ensuite, le petit aux cheveux blanc me parla de la raison de sa venue ne ces lieux. « Prendre l’air » semblait-il. Hum, c’était un peu la même intention que j’avais au début. Aller dans un lieu calme pour pouvoir lire tranquillement sans être dérangée par qui que ce soit et histoire de s’aérer un peu. On va dire que c’est un peu rater puisque rien ne s’était passé comme je le voulais. Lorsque que le jeune homme évoqua sa famille, j’étais totalement à l’écoute de chacun de ses mots. Il ne lui restait que son père, je me demandais ce qui était arrivé à sa mère. Morte pendant une bataille ? Emportée par une maladie ? Décédée dans un accident ? Il y avait tellement de possibilité de mourir alors qu’il y en a très peu concernant la vie.

-La ville ne devrait plus être plus très loin. Nous avons marché rapidement. Il va vite avoir le ventre plein si nous continuons à cette allure !

Il ne fallait donc pas ralentir. Continuer tout droit jusqu’à trouver de la nourriture, ce n’était pas si compliqué au final. Le petit chien pourra enfin se remplir la panse, Soren s’occupera bien de lui et il ne souffrira plus de la famine. Je ne pensais plus qu’à arriver dans la ville pour qu’Aki se sente de nouveau en pleine forme. Il deviendra grand et fort, il survivra, j’en suis sûre maintenant. Mon sourire était bien là, ça faisait longtemps que je n’étais pas aussi optimiste, j’avais l’impression d’être heureuse à cet instant mais je fus très vite ramenée sur Terre.

-Si cela ne vous gêne pas, Alix, j'aimerais savoir quelque chose. Comment était votre vie, avant que vous ayez un don ?

Ma vie avant l’acquisition de mon don ? Mon regard paraissait de nouveau vide. Je n’en savais rien, encore une question qui ne trouvera jamais de réponse. C’était comme si ma vie avait commencé avec l’apparition de mon don. Je savais très bien que ce n’était pas le début de ma vie, mais le plus ancien souvenir que j’ai en tête, c’est le visage de l’homme à la blouse blanche.

-Je n’en sais rien. Je ne me rappelle ni du prénom de mes parents, ni de leur visage. J’avais peut-être des frères et sœurs, qui sait, mais je ne me souviens de rien. Ma vie avant l’apparition de mon don n’est que néant, c’est comme si elle n’avait jamais existée. Parfois j’essaye de me creuser l’esprit pour retrouver ne serait-ce qu’une image de mon passé, mais rien. La seule chose que je sais, c’est que mes parents ne sont plus de ce monde, ils sont morts pendant la guerre et ne sont que poussière comme ma naissance.

Je prononçai ces mots sur le ton de la rigolade, ne sachant pas vraiment quelle expression prendre ne lui répondant. Je ne ressentais plus, mes sentiments étaient repartis derrière la muraille qui enferme mon cœur. Le sol sous mes pieds avait changé. Ce n’était plus un chemin caillouteux ou semé d’arbuste, le chemin sur lequel on marchait désormais était bien lisse et goudronné.

-C’est ici que travaille votre père ? Que fait-il comme genre de métier ?

Je savais qu’il travaillait dans un bureau, mais que faisait-il exactement ? Un banquier ? Un comptable ? Un ingénieur peut-être ? Il existait tellement de métiers qu’il en était impossible de tous les énumérer. En parlant de père, qu’est-ce que ça faisait d’en avoir un ? Je n’ai jamais connu le mien, je n’ai jamais connu la sensation que l’on peut avoir en étant entouré de tous ces gens portant le même sang que nous. Je l’ai peut-être connu, mais aucun de mes souvenirs de reviendra.

-Dites-moi, qu’est-ce que ça fait d’avoir une famille ?


_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Mer 25 Mar - 19:38



Alix avait 19 ans. 19 ? Elle paraissait bien plus jeune pour son âge. Il avait bien cru qu'elle était lycéenne, mais vu son âge, elle devrait être étudiante, ou même dans la vie active, en vérité. Le fait qu'elle fut une arme faisait-elle d'elle une employée ? Cela sonnait tellement étrange aux oreilles de Soren qu'il décida d'arrêter de se lancer dans ce genre de pensées. Ils continuaient ainsi d'avancer, et, presque dans un éclat de rire qui surpris le collégien, la jeune femme lui raconta ce dont elle se souvenait de son passé.

Pas grand chose, voir rien. Elle n'avait presque aucun souvenir, et riait même quand elle lança l'hypothèse que ses parents étaient morts. Cela sonna bien glauque aux oreilles de Soren, mais il n'émit aucun commentaire et hocha la tête. Alix avait du mal à discerner la joie de la tristesse, le chagrin, la colère, et toutes ces autres émotions, qui étaient pourtant censées venir de manière presque instinctives. Il y eut un moment de silence tandis qu'ils continuaient d'émerger du chemin de terre vers la ville, et les sons des trafics routiers commençaient à parvenir aux oreilles du garçon.

Elle lui demanda ensuite si son père travaillait ici, et quel était son métier. Il ne l'appréciait pas tellement, son père, bien qu'une volonté de se faire plus proche de ce dernier était de plus en plus présente. Cela avait toujours été compliqué. Il avait grandement investi dans les projets des Survals et des Newals, et faisait maintenant parti d'Ouroboros. Et il mettait toujours des parties de l'argent de la famille dans les projets qui étaient en cours. Soren ne savait pas beaucoup de chose sur les conditions de ces projets, tout était toujours flou. Mais son paternel lui disait tout le temps que cela était pour le bien de l'humanité.

-Mon père est plutôt riche par héritage, en vérité. Cela tient depuis plusieurs générations. Il investit dans divers projets associés à la ville, pour ensuite en tirer les bénéfices. Et oui, il travaille bien en ville... Dit-il avec une voix agacée.

Et puis, sans se soucier de ce qu'allait en penser Alix, ou même du fait de déballer un peu sa vie privée, il continua sur sa lancée :

-C'est tout ce qu'il fait. Travailler, travailler, et encore travailler. Il n'est jamais à la maison. Je vais finir par croire qu'il ne reconnaîtra plus sa maison, un de ces quatre...

Et même son fils, si les choses allaient encore plus loin. Puis, la jeune femme lui demanda ce que cela faisait d'avoir une famille. Ce que cela faisait ? Et bien, c'était des choses que l'on n'arrivait pas vraiment à expliquer comme ça. Encore une question un peu étrange. Il mesura les mots, essayant de trouver ce qui irait le mieux, puis tenta de répondre :

-Je ne sais pas trop. On se sent en sécurité, on sait qu'il y a toujours quelqu'un qui tient à toi. Et puis, il y a l'amour de la famille. Comme les rires, les colères, ou les chagrins.

Il avait plus pensé à sa mère à ce moment là. Et même, il avait pensé à Soléa avant même de penser à son père. Il était peut-être temps qu'il se pose plus de questions concernant ses relations avec son père. Devait-il comprendre que le fossé était trop grand, maintenant ? Il ne tenta pas de s'étendre plus sur le sujet lorsqu'il vit qu'ils étaient maintenant à peu près en ville.

-Il y a un supermarché, pas loin. On devrait y trouver de la nourriture pour Aki.


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Ven 27 Mar - 14:52

Soren me parla donc de son père. Il travaillait bien en ville et semblait bien gagner sa vie, le jeune homme ne devait pas avoir beaucoup de soucis niveau budget. Soren prendra sûrement la place de son père lorsqu’il ne sera plus apte à travailler. Le jeune garçon semblait légèrement énervé en parlant de son père. S’était-il disputé avec son père ? Il avait l’air de lui reprocher le fait de trop travailler et ne pas assez s’occuper de lui. Mais il avait un père, c’était mieux que rien, non ? Que pouvait-on ressentir en étant entouré d’une famille ?

-Je ne sais pas trop. On se sent en sécurité, on sait qu'il y a toujours quelqu'un qui tient à toi. Et puis, il y a l'amour de la famille. Comme les rires, les colères, ou les chagrins.

Quelqu’un qui tient à toi ? Etre en sécurité ? L’amour de la famille ? Tout cela m’était totalement inconnu, je n’arrivais pas à m’imaginer entourée d’une mère, d’un père, de frères et sœurs. Non, j’avais toujours été seule alors pourquoi cela changerait ? Et puis, que signifiait le mot amour ? Etait-il possible d’éprouver autant de sentiments juste avec sa famille ? Tout était assez confus dans ma tête.

-Il y a un supermarché, pas loin. On devrait y trouver de la nourriture pour Aki.

Je secouai la tête un instant, histoire de me remettre les idées en place et ne plus penser à ce que pouvait être la famille. Je suivais simplement Soren en direction du supermarché. Ce dernier était assez grand, je continuai de suivre le jeune garçon à travers les rayons jusqu’à tomber dans celui qui nous intéressait. Il y avait une multitude de marque de croquettes, sans parler des boites de pâtés ou autres gourmandises destinées aux chiens.

-Que devons-nous acheter pour Aki ?
   
Je laissais le jeune aux cheveux blancs prendre ce qu’il fallait avant d’aller direction les caisses. Je n’avais pas d’argent sur moi, ce n’était donc pas à moi de prendre la décision du choix de la nourriture pour Aki. Je me permettais tout de même de dire d’une voix calme.

-Je vous rembourserai la moitié pour la nourriture lorsque j’aurai de quoi payer.

Je ne travaillais pas, je ne gagnais donc pas d’argent, mais ce n’est pas pour autant que je me laissais mourir. Il m’arrivait de faires quelque petits boulots par-ci par-là lorsque je n’avais plus un rond, du genre aider à peindre un bâtiment, vendre du pain à la boulangerie, distribuer des tracts publicitaires… Ne mangeant pas beaucoup, sauf lorsque je fais du sport ou que je m’entraine, il devait me rester quelques économies.

-Et je vous aiderai à financer ce qu’il faudra pour Aki !

Je n’allais tout de même pas laisser un gamin de 12 ans payer seul. Bizarrement, j’étais emballée par le fait de m’impliquer dans quelque chose de nouveau. Pour une fois, je n’allais pas tuer froidement des individus non, j’allais aider un petit chien à survivre et à faire partie des forts ! Avais-je enfin trouvé un but à ma vie ? Ou du moins, un objectif à atteindre ?

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Mar 31 Mar - 13:46


Le supermarché n'était pas aussi loin qu'il ne l'avait pensé. Il dissimula un peu le chiot entre ses bras, de peur que les vigiles du magasin ne lui dise que les chiens étaient interdits dans l'enceinte. Suivi d'Alix, il traversa rapidement les rayons pour arriver à celui dédié à la nourriture pour animaux. Il s'arrêtèrent ainsi devant un rayon bourré de nourriture pour chiens, chats, et autres animaux, et qui entouraient à peu près tous les âges que pouvaient avoir ces animaux. La jeune fille lui demanda ensuite quelle nourriture correspondait à Aki.

-Il faut de la nourriture pour chiot. Comme cette boîte, par exemple. Mais elle coûte un peu chère.

Pas que sa famille n'en avait pas les moyens, loin de là, mais c'était juste que Soren n'avait pas pris tant d'argent que ça avec lui et devait se débrouiller avec le budget limité. Il pris donc la boîte la moins chère, mais qui ne lui parut pas pour autant plus mauvaise que celle qu'il avait désigné en premier à Alix. Ils se dirigèrent ensuite vers la caisse, et pendant qu'ils patientaient derrière une femme qui faisait ses courses, la jeune fille lui dit qu'elle paiera la moitié quand elle en aura les moyens.

-Ne vous faites pas de souci, j'ai de quoi payer. Et puis, je reçois souvent de l'argent de poche.

Mais la jeune fille avait l'air enjouée à l'idée de s'occuper du chiot. Et Soren songea qu'elle avait souffert une bonne partie de son existence, qu'elle avait été une arme, comme elle le disait, et que cette nouveauté reliée à Aki devait lui changer un peu les idées. Alors lorsqu'elle insista encore en disant qu'elle allait l'aider à s'occuper du chiot, du moins financièrement, il hocha la tête.

-D'accord. Mais si vous me promettez aussi de lui rendre visite. Dit-il en souriant.

Il donna ensuite l'argent pour payer la boîte de pâtée au caissier et tous deux sortirent du supermarché. Sans attendre plus longtemps, il posa Aki sur le sol, puis ouvrit la boîte. Le chiot aboya en remuant la queue lorsque l'odeur de la nourriture émergea de la conserve. Le jeune garçon posa la boîte sur le sol, et, le sourire aux lèvres, observa le chiot dévorer le met avec entrain.

-Avec cet appétit, Aki ne risque pas de mourir ! Plaisanta-t-il.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Jeu 2 Avr - 16:24

Le jeune garçon recevait de l’argent de poche régulièrement, sûrement de ses parents. Je ne connaissais pas non plus le plaisir du recevoir des sous de mes parents puisque je ne les connaissais pas. Je devais me débrouiller par moi-même pour les gagner car je savais que personne ne m’en donnerai. Il va falloir que je trouve un petit boulot pour aider Soren à financer la nourriture destinée à Aki. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire comme job ? Alors que je commençais à me demander le futur métier que je pourrais exercer pour financer la bouffe de la boule de poils, Soren me sortit de mes pensées.

-D'accord. Mais si vous me promettez aussi de lui rendre visite.

Il posa une condition lorsque je lui proposai mon aide financière. Rendre visite au chiot ? Il voulait que je lui promette cela ? Qu’est-ce que ça changerait si je venais le voir ? Soren était désormais son maitre alors je ne voyais pas vraiment l’utilité de la chose, mais soit.

-D’accord, je vous en fais la promesse !

Je gardais le sourire aux lèvres, je crois bien que ça faisait un moment que je n’avais pas ressentis ce sentiment…de la joie ça s’appelle, non ? Une fois avoir franchi les portes du magasin, Soren ouvrit la boite de conserve continent les aliments nutritifs du chiot. Ce dernier n’hésita pas une seule seconde à se délecter de cette boite.

-Avec cet appétit, Aki ne risque pas de mourir !

Il avait raison, pourquoi ce petit chien serait destiné à mourir ? Maintenant qu’il a trouvé un maitre et de quoi manger, il deviendra fort et sa survie sera garantie. Je m’accroupi près de la bête et ma main se posa doucement sur l’animal qui dévorait son repas avec entrain.

-Tu feras partie des forts, j’en suis persuadée maintenant.

Je me relevais lentement avant de sourire à Soren, sourire qui était sincère pour une fois qui émanait un sentiment d’amicalité.

-Je vous ai fait la promesse de venir voir Aki, alors promettez moi que vous vous en occuperez bien.

Quoique dise le jeune garçon, je savais qu’il en prendrait soin. On avait marché un petit moment pour venir en ville et je ne pense pas qu’il aurait fait tout cela pour laisser crever cette bête. Même en ne connaissant pas entière le jeune aux cheveux blancs, je savais que je pouvais lui faire confiance.

-Bon courage avec Aki et dès que je trouve un boulot, je reviendrais vous donner l’argent que je vous dois.

Tournant le dos au jeune garçon, je reprenais ma route vers une direction qui m’était totalement inconnue. Je laissais simplement mes pas me guider, comme je l’ai toujours fait jusqu’à présent.

-Au revoir et à la prochaine Soren.

C’était la première fois que je l’appelais par son prénom, mais ça ne sera sûrement pas la dernière.


HRP:
 

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren] Dim 5 Avr - 22:37

Le jeune garçon lui sourit silencieusement quand la jeune femme lui promit qu'elle reviendrait pour Aki. Cela lui fit plaisir, dans le fond. Il fallait dire qu'il se sentait parfois un peu seul, et qu'il avait fini par apprécier plus ou moins Alix, bien qu'elle fut une femme un peu bizarre sur les bords. Il fut tout aussi rassuré en la voyant se baisser pour poser une main sur le chiot en assurant qu'il sera très fort.

Elle se releva ensuite pour tourner la tête vers Soren, et le jeune garçon fut surpris de l'expression sur son visage. Un sourire qui avait l'air plus vrai que les autres. Elle lui dit ensuite de lui faire la promesse qu'il s'occuperait bien du chiot. Pourquoi ne le ferait-il pas ? Il n'avait même pas besoin de lui tenir une promesse pour le faire. Il aimait aussi Aki, il s'était -peut-être un peu trop vite - pris d'affection pour ce petit animal.

-C'est promis ! Dit-il d'une voix enjouée, vraiment enjouée pour une fois.

Ils venaient maintenant de sceller un pacte, en quelque sorte, par ces deux promesses. Ils devaient maintenant veiller à leur manière à ce que Aki se porte bien, grandisse bien, et devienne l'un des chiens les plus forts de la ville. Au minimum ! Ce fut un défis qui lui fit grandement plaisir.

Elle lui souhaita ensuite bon courage pour Aki, et lui dit ensuite qu'elle lui rendrait son argent. Elle tenait vraiment à contribuer à la survie et à l'épanouissement du chiot, et cela fit du bien au garçon. Au moins, elle finira peut-être par plus penser à la vie et à l'avenir qu'à son passé d'"arme", non ? Elle lui tourna ensuite le dos, et commença à s'éloigner tranquillement en lui disant au revoir.

-Au revoir, Alix. Répondit-il en la regardant s'éloigner.

Il la regarda s'éloigner lentement vers la direction qu'elle choisit, jusqu'à ce qu'elle quitte son champ de vision. Il baissa ensuite la tête vers Aki, qui remuait fièrement la queue, venant de terminer de manger. Soren ramassa la boîte de nourriture pour chien. Il en restait encore.

-Tu viens, Aki ? Dit-il au chiot en souriant.

Il pris lui aussi une direction, suivi du chien, mais c'était celle de la voiture qui l'avait déposée auparavant, garée dans un coin du quartier. Il devait maintenant leur dire ce qu'il avait vu, non ?


[HRP : J'ai aussi trouvé cet rp amusant ! Et la fin est chouette ! *-* ]
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 22
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Mon coeur n'est pas mon guide ~ [PV Soren]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Guide] Le charpentier
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» [Guide]Du niv.0 au niv.2
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Poubelle ~ :: ~ Archives ~ :: RPs-