Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 

Baisse les yeux mec !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Baisse les yeux mec ! Jeu 5 Mar - 19:30


Alix Reid

Je m'appelle Reid Alix, j'ai 19 ans et je suis née aux States ! J'appartiens au groupe des Newals. En ce moment je suis libre, et je partage mon lit avec ma culotte. J'ai choisi la tête de Yukinoshita Yukino dans Yahari Ore no Seishun.

J'aime voir ramper les gens devant moi. En revanche, je n'aime pas le bruit, et je déteste la polenta. Quand je serais grande je te tuerai probablement et je serais connue dans le monde entier.

❝ Ne cherche pas à t’échapper des ténèbres, tu te fatigueras pour rien. ❞


Pouvoir - Contrôle des 5 sens


Tout comme le nom l'indique, Alix a le don de pouvoir contrôler les 5 sens. L'ouïe, l'odorat, la vue, le toucher, le goût n'ont plus aucun secret pour la jeune fille. Pour chaque sens, il y a un critère à respecter. Il suffit que la brune vous regarde dans les yeux pour vous ôter la vue et vous plonge dans l'obscurité. Le simple fait qu'elle vous effleure d'une quelconque manière augmente votre sens du toucher, le simple fait de sentir le vent sur votre peau deviendra une véritable torture, alors imaginez un coup de poing. Entendre le son de sa voix vous coupera l'ouïe en deux deux. En ce qui concerne le goût, il lui suffit de vous embrasser. Elle maitrise son pouvoir parfaitement, il n'y a donc aucune limite de temps lorsqu'elle entrave un de vos sens, si ce n'est pas plusieurs. Si vous avez peur du noir ou de la solitude, ne croisez jamais sa route.




Physique


Jeune fille aux longs cheveux, Alix aime accrocher deux petits nœuds rouges de chaque côté de sa chevelure brune. Une petite frange vent cacher son front, mais s'arrête au niveau de ses yeux bleus qui s'accordent parfaitement à ses cheveux. Alix apporte une certaine importance à son physique. Pour elle, ne faire aucun sport pendant une semaine est inimaginable. La silhouette fine et musclée, la brunette s'habille simplement, mais accorde généralement son haut à ses chaussures. Mesurant 1m63, la jeune fille n'a pas vraiment de complexe. Oui elle accorde une importance à son physique, mais seulement dans l'optique de l'utiliser contre ses ennemis. Elle est prête à tout pour écraser son adversaire et n'hésitera pas à utiliser toutes les manières possibles et imaginables pour arriver à ses fins. Même si certaine fois elle peut faire du mal aux gens, Alix s'en contrefout, la tristesse des gens ne l'atteigne plus comme autrefois. Sur son omoplate droite, un tatouage en forme de pentagramme y règne. Pour finir, quelques cicatrices ornent sont corps. Les plus marquantes se trouvent sur son dos.  




Caractère


Alix c'est une personne qui se cache sous un masque de glace.

Elle n’aime pas la compagnie des autres et ce n’est donc pas elle qui ira voir quelqu’un pour taper la causette. Elle n’aime pas vraiment parler, elle préfère lire, dessiner ou écouter de la musique. Elle cherche à tout prix l’isolement alors qu’au fond, la solitude lui est pesante. La voir sourire se fait rare et rigoler encore plus. La jeune fille adore les animaux, les caresser, leur sourire et même leur parler. Elle sait qu’ils ne comprennent pas vraiment ce qu’elle leur dit, mais au moins elle se sent moins seule en compagnie de ces boules de poils. Lorsqu’elle lit, il est également possible de la voir sourire. Une fois plongée dans sa lecture, Alix ne fait plus du tout attention au monde autour, elle s’évade dans une autre dimension qui n’appartient qu’à elle. Les livres lui confèrent une sécurité certaine. Elle se sent à l’abri à travers les lignes, elle peut se laisser envahir par les émotions, elle peut enfin ressentir des sentiments sans avoir mal.

La brunette n’étant plus habituée aux relations humaines, elle ne sait qu’être froide avec les gens. Beaucoup de gens la qualifie de sans cœur ou ils disent qu’elle n’a pas retrouvé son humanité. La vérité c’est qu’elle ne veut pas de son humanité, elle ne veut plus ressentir ce qu’elle a ressenti lors de la mort de son collègue. Elle ne veut plus de cette souffrance, de cette tristesse, de cette peur. Elle ne veut plus avoir mal et préfère garder son statut d’arme que d’humaine. Au fond, Alix n’est qu’une faible et une peureuse qui redoute d’éprouver quoique ce soit envers ses semblables, mais ça, personne ne le sait. Contre un adversaire, elle essaye d’isoler toute humanité présente en elle pour ne pas flancher au combat.  

Pourtant, avec toute la volonté qu’elle met pour ne pas récupérer son humanité, elle sait très bien que les sentiments reviennent en force. Elle a peur. Elle dort très peu, se réveille en sursaut très souvent, cette même vision qui la hante chaque nuit, le jour de la mort de son collègue et de son incompétence pour le sauver. Elle pleure, seule dans son lit, se haïssant pour ce qu’il s’est passé ce jour-là. Alix ne sait vivre qu’avec des regrets, ça lui serre le cœur chaque jour, chaque nuit, mais elle ne le montre pas, à personne. Renfermée sur elle-même, personne ne peut savoir ce qu’elle ressent. Un visage neutre, un masque qui en cache d’autres mais que la brunette ne dévoile que rarement. Quand cessera-t-elle de jouer à cache-cache ?  





Histoire


Je ne sais plus quand je suis née, je ne me souviens plus des prénoms de mes géniteurs mort apparemment pendant la guerre. Je ne me rappelle plus des premiers mots que j’ai pu prononcer, ni même de l’âge que j’avais lors de mes premiers pas. Je n’ai jamais cru au père noël, à la petite souris, au lapin de pâques, ni même en dieu. Le souvenir le plus ancien dont je peux voir encore les images nettes, c’est le sourire d’une personne habillée d’une blouse blanche et ses paroles qu’il m’a dit : « Tu as un don exceptionnel qui nous servira à faire taire tous ces révoltés… ». Je n’avais pas encore conscience que ces mots allaient me mener à faire couler le sang d’autrui. Je ne savais pas que cette phrase allait faire de moi une meurtrière. Je ne savais rien. On m’a simplement demandé d’aider, de les aider et moi j’ai suivi les ordres, tête baissée, ne sachant pas quelles conséquences mes actes engendreraient.

« C’est chacun pour soi, les plus forts restent en vie et les faibles meurent… ». Des corps qui s’écrasent par terre, une couleur rouge recouvrant peu à peu le sol. Mes mains sont de cette même couleur, mes habits commencent à prendre également cette teinte rougeâtre au fur et à mesure des corps qui s’écroulent. Combien de fois cette scène s’est-elle répétée ? Combien de cris, de visages en pleure, de visages remplis de haine ai-je dû faire face ? Je n’en sais rien.  Tout ceci n’est qu’une routine depuis le jour où on m’a jugée apte au combat. Un état stable, parfaitement gérable, un don qui ne cesse de progresser de jour en jour. Je ne suis qu’une arme aux yeux de l’homme à la blouse blanche, mais je ne me révolte pas. On me donne à manger, je mange à ma faim, on m’offre un lit, un toit, je ne suis pas la plus à plaindre alors je ne dis rien. Les mots de ma part se font rares, les sourires encore plus. Je ne sais pas sourire alors je ne le fais pas. On m’a dit que j’étais une arme très utiles alors je me contente de tuer et de servir ceux qui me gardent en vie du mieux que je peux.

Puis un jour, ma vue du monde a changée. Je ne regardais plus rien de la même manière. Je me suis même surprise à sourire aux autres armes et à discuter avec eux, enfin je trouve le terme « collègues » plus approprié que « armes ». Pourquoi serions-nous différents des humains ? Nous avons-nous aussi un cœur qui alimente chaque partie de notre cœur, le sang coule dans chacun de nous, nous sommes aussi humain que le monsieur à la blouse. C’est après avoir tenu un raisonnement pareil que j’ai commencé à m’attacher à certaines personnes, à éprouver des sentiments, à rire avec elles. J’arrivais à ressentir des choses que je n’avais jamais ressenties auparavant. La tristesse, la joie, l’amour, le dégoût, la peur, le courage, l’entraide. Tout ceci était nouveau, tout ceci me plaisait, j’avais l’impression de redécouvrir la vie ou de commencer à vivre tout simplement. La guerre n’allait pas tarder à prendre fin, je réfléchissais déjà à un futur.

« Les sentiments ne te feront que souffrir, tu ne dois rien ressentir pour survivre… ». Je ne comprenais pas pourquoi l’homme en blanc m’avait dit ces mots avant ma première bataille. Pour moi, pouvoir comprendre autrui était devenu agréablement instructif, c’est ce que je pensais avant le nouveau combat qui se préparait. Combat qui ne changeait pas de d’habitude, d’images. Toujours des corps qui tombent avec cette même couleur. Mais cette fois, dans ma tête, tout était différent. Pourquoi les tuer, pourquoi les stopper ? Qu’avait-il fait de mal ? Ils sont humains eux aussi alors pourquoi les combattre ? Pourquoi combattre nos semblables ? Hésitation. Moi qui d’habitude n’hésitais pas une seule seconde à me salir les mains, me voilà qui tremble sur le champ de bataille. Un collègue en mauvaise posture me demande de l’aide, je n’arrive plus à faire le moindre geste.

Il est mort, je n’ai rien fait pour lui venir en aide. Il est mort par ma faute, j’étais tétanisée, je ne pouvais rien faire. Ma tête me fait mal, mon cœur se serre. Que m’arrive-t-il ? « Les sentiments ne te feront que souffrir, tu ne dois rien ressentir pour survivre… ». L’homme à la blouse avait raison, j’aurai dû l’écouter. Mon cœur se fermait petit à petit, mon sourire disparaissait un peu plus chaque jour. Je suis une arme, je ne veux pas des sentiments. Je suivais les ordres à la lettre, concentrant ma vie à l’entrainement et l’amélioration de mon don. La seule chose qui réussissait à me faire esquisser un sourire c’était les compliments du scientifique.

« LE SAVANT EST MORT ! ». Je m’attendais à cette fin, mais je ne m’attendais pas à ce qu’elle se fasse aussi tôt. Aucune larme, aucune expression particulière au visage suite à cette annonce. Simplement des questions. Que vais-je devenir ? Qui suis-je vraiment ? Puis une réponse fini par apparaitre : je ne suis qu'une succession de masques.


 




My fair Lady





On m'a forcé à venir sur ce fow QwQ *part très loin pour ne pas se faire tuer par Cass'* Bon bah sinon j'ai 18 ans (bientôt 19) et apparemment, je suis une petite lapine en chocolat *p* Sinon, je n'ai pas grand chose à dire d'autre o.o Ah si, j'aime bien le code xD  •




© Halloween

avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baisse les yeux mec ! Jeu 5 Mar - 19:42

Bienvenue la grognasse ! >:
avatar
Surval
Surval
Voir le profil de l'utilisateur http://a-hani-rpg.forumactif.org/
Messages : 79
Hanis : 333
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 21
Localisation : Dans une ruelle
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baisse les yeux mec ! Jeu 5 Mar - 20:06

Bienvenue (encore une fois) et bonne chance pour ta fiche Very Happy
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baisse les yeux mec ! Jeu 5 Mar - 20:11

Bon courage Aria ♥
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-hani-rpg.forumactif.org
Messages : 134
Hanis : 2084
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 21
Localisation : Derrière toi peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baisse les yeux mec ! Ven 6 Mar - 14:46

Merci à vous trois, même à toi le crasseux ! éé

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baisse les yeux mec ! Ven 6 Mar - 18:21

Bienvenue petite lapine en chocolat x) C'moi qui m'occupe de ta fiche! Les autres, pas toucher *^*
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baisse les yeux mec ! Ven 6 Mar - 18:37

Merci bien petit chat en sucre :3

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baisse les yeux mec ! Lun 9 Mar - 18:58

Pouvoir ♥:
 

Physique ♥:
 
Caractère ♥:
 

Histoire ♥:
 

Je t'en prie, apprend-moi à écrire aussi bien que toi *^*
Sinon, corrige et tu sera validée ♥
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baisse les yeux mec ! Lun 9 Mar - 19:05

J'avoue que je ne me suis pas vraiment relue, désolée QwQ
C'est corrigé o/ Et je n'écris pas si bien que ça, mais merci Q//Q ♥

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baisse les yeux mec ! Lun 9 Mar - 20:18

Bienvenue dans la famille !




Tu peux dès maintenant :

▬ Aller recenser ton avatar, ton pouvoir ainsi que ton métier
▬ Créée ta propre fiche de relation
▬ Aller chercher ton téléphone portable
▬ Ou bien commencer à trouver des rp's

Bonne chance pour ton aventure sur Hani !


avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-hani-rpg.forumactif.org
Messages : 134
Hanis : 2084
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 21
Localisation : Derrière toi peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baisse les yeux mec ! Lun 9 Mar - 20:24

J'ai alors le Grand honneur de te valider!
Et, si. Tu écris trop bien *^* Je suis amoureuse de ta façon d'écrire *.* J'aimerais écrire aussi bien '-'

EDIT: Cassio a été plus rapide que moi xD Et j'avais pas vu qui y'avait un code o/
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Baisse les yeux mec !

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Baisse les yeux mec !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journal d'Eiko ou Pourquoi m'as-tu quitté?
» Le riz en Haiti:Consommation en hausse, production en baisse
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!
» Aux yeux du souvenir...
» >>. J'ai cru voir une flamme dans tes yeux... [PV Nuage de Citron et Nuage d'Ecureuil]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Administration ~ :: ~Présentations :: Présentations validées-