Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 

i can't change the world • • Alix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: i can't change the world • • Alix Dim 12 Avr - 20:12



SWEET DREAM

Parfois les gens ne comprennent pas les promesses qu'ils font au moment où ils les font.

Ses doigts tissent malhabilement les tiges des fleurs, d'un bleu éclatant. Elle n'est pas bien douée, mais fait de son mieux pour que la couronne soit circulaire et régulière. Cependant, certaines fleurs cherchent à s'échapper, un peu comme elle... Son cœur cherchait maladroitement à fuir cette triste réalité.

Ses souvenirs devenaient de moins en moins flous. Elle se souvenait, qu'un beau matin d'été, sa mère lui avait apprit à user habilement de ses mains. Toutefois, elle n'y arrivait plus. Comme elle n'arrivait plus à être elle-même. Peu à peu, les ténèbres la dévorait, la plongeant chaque jour de plus en plus dans les abysses. Elle avait peur, Cassiopée. Peur de disparaître, sans avoir connu le bonheur. Qu'est que c'était, déjà ? Depuis la transformation de Thrall en newals, notre amie l'avait oublié... Ce bonheur, elle ne le voulait qu'auprès de lui, ils se l'étaient promis. De voyager, découvrir le monde. Mais, qu'allait devenir cette promesse désormais ?

Tandis que le vent la berçait, la jeune fille se laisse tombée, lentement. L'herbe fraîche lui chatouillant la joue droite. Ses cheveux blonds tombe sur son visage maussade. Son regard océan se perd dans la pâleur du ciel, comme s'il cherchait une échappatoire. Que pouvait-elle faire ? Des rêves, elle en avait plein la tête. Sauver Thrall, et toute les personnes victimes des expériences du scientifique. Libérer de leurs maux tout les newals. Mais, cela était impossible pour une pauvre jeune femme. Elle n'y arriverait jamais seule. Ce n'était qu'une utopie.

Elle redresse lentement, avant de récupérer sa couronne. C'était bien mieux, avant. La blondinette essaye de réparer les dégâts. En vain. Se mordant la lèvre, la fillette commence à délier les fleurs. Néanmoins, la force du vent vint la faire déchirer cette dernière.

- Maudit vent, souffla-t-elle, avant de jeter les fleurs au sol.

La fatigue commence a l'envahir. Ses nuits étaient plutôt courtes ces temps-ci. C'est tout ce qu'elle arrivait à ressentir, en ce moment : l'épuisement. Son cœur flanchait ces temps-ci, entre celle qu'elle avait toujours été, et une Cassiopée perdant toute sa bonté. Combien de temps encore, la survals allait rester elle-même ? Ouroboros n'est pas prêt de terminer ses expériences, et elle sait qu'elles ne se termineront jamais. C'est pour cela, qu'elle avait peur. Peur de s'endormir, et de faire face à un autre jour, où qui sait ce qu'il arriverait.

Thrall a perdu son humanité, Ouroboros se joue d'elle, et elle ne pouvais sauver personne. Ô cruel destin ! La pauvre survals se trouvait si misérable. Cette réalité l'avait frappée, tel un violent soufflet, qui lui piquait et brûlait la joue. Une douleur toutefois pas aussi forte que celle de son cœur. Qui t'avais été comme arraché et piétiné.

Des larmes coulent, lentement. La demoiselle enfouie sa tête entre ses genoux, avant de les serrer fermement. Que pouvait-elle bien faire pour changer ce monde irrationnel ?

- J'en peux plus de ce monde stupide ! Pourquoi je peux pas le changer ?!

Alors qu'elle pensait être seule, des bruits de pas la firent soudainement sursauter. Essuyant ses larmes d'un rapide revers de main, la jeune femme se concentra sur la direction des bruits. Qui osait donc la déranger ?

Codage fait par Corpse²
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-hani-rpg.forumactif.org
Messages : 134
Hanis : 2084
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 21
Localisation : Derrière toi peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: i can't change the world • • Alix Dim 19 Avr - 23:03

Toujours ce même cauchemar, ces mêmes visages, cette même peur. Combien de fois les avais-je vues, ces images qui me rappellent tous ces sentiments négatifs ? Quand cessera tout ça ?

Réveil en sursaut, comme la plupart des réveils depuis ce jour que j’aimerai tant oublier. Je reprends mon souffle tant bien que mal, j’ai l’impression de suffoquer mais je sais que ça finira par passer. Ça passait toujours et ça revenait de plus en plus souvent ces temps-ci. Je ne dois pas les retrouver, je n’en veux pas, mes sentiments doivent rester enterrés à tout jamais. Je serre les dents, je me trouve pitoyable, je ne suis qu’une peureuse incapable d’oublier le passé. Malgré mon apparence froide et impénétrable, je ne suis qu’une faible dont la vie est parsemée de regrets et de doutes. Le vent me sort de mes pensées et c’est à ce moment que je me décide de bouger de mon arbre. Oui, je me suis endormie en lisant un livre, perchée sur un arbre, cherchant simplement la tranquillité.

Déambulant entre les arbres après avoir posé les pieds sur le sol, je me contente d’admirer la nature tout en me dégourdissant les jambes. Je suis seule, toujours seule, pourtant ça ne me fait ni chaud ni froid. La solitude est ma seule amie et c’est la seule à pouvoir l’être. Je n’arrive plus à m’attacher à qui que ce soit, ni à éprouver un quelconque sentiment pour une personne. Je ne veux plus perdre quelqu’un, alors je ne dois avoir de lien avec quiconque !

-J'en peux plus de ce monde stupide ! Pourquoi je peux pas le changer ?!

Cette voix…je la connais. Je me rapproche doucement vers l’endroit d’où provient le bruit, puis c’est là que je la découvre, Cassiopée. La petite blonde s’essuie l’eau qu’il y a sur ses joues avant de se retourner en ma direction. Il reste encore des traces sur ses joues, elle a pleuré juste avant que j’arrive, mais pour quelle raison ? Parce qu’elle ne pouvait pas changer ce monde dans lequel nous vivons ? M’approchant lentement vers elle, je m’arrête juste en face d’elle, m’accroupissant pour plonger mon regard dans le sien, et d’un coup sec, je lui tape la tête avec le dos du livre.

-Tiens, tu devrais lire ce bouquin, il n’est pas mal du tout.

L’expression sur mon visage n’avait pas changé, toujours aussi neutre, mais je sais qu’au fond, je voulais la réconforter, même si je ne savais pas la raison de ses pleurs. Mais comment faire ? Je n’en ai aucune idée, on ne m’a jamais appris ça, on m’a simplement appris à me battre, à tuer et à obéir. Ma vie ne sert qu’à enlever celle d’autrui, je ne suis qu’une arme, je ne fais que blesser et tuer. Même avec cette manière de penser, un objet au sol attira mon attention.

-Qu’est-ce que…

Des fleurs tressées, de manière à donner une couronne, jonchent le sol. Pourquoi cet objet attirait-il autant mon attention ? Ramassant l’esquisse de couronne, je cueille délicatement des fleurs afin de compléter cette dernière qui semble cassée par le vent. Mes gestes venaient machinalement, comme si je les avais répétés une multitude de fois et pourtant, je n’avais aucun souvenir d’avoir tressé une couronne, aucun. Une fois l’œuvre terminée, je la dépose gentiment sur la tête de la blondinette.

-J’ai vu que dans les livres, les filles portant une couronne s’appelaient des reines ou des princesses. Alors puisque tu en portes une, tu es une princesse et en tant que monarque, tu peux faire ce que bon te semble, même changer ce monde si c’est ce que tu désires tant !

Les livres et la réalité étaient deux choses totalement différentes, je le savais bien mais je crois que je ne veux pas voir la blondinette pleurer… Qu’est-ce que ça veut dire ?

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
i can't change the world • • Alix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DELINDAH ϟ i want to change the world, instead i sleep
» i'd love to change the world (noam)
» Nevaeh ¤ What if we keep change this world to die?
» CNN: Food prices rising across the world
» On ne change pas une equipe qui gagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Poubelle ~ :: Récup' :: Rps-