Revenir en haut Aller en bas



 

Partagez | 

[WRP] A l'assaut d'Ouroboros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [WRP] A l'assaut d'Ouroboros Dim 22 Mar - 19:32

Ouroboros fait tout son possible pour que la société dénigre les Suvals et Newals. Ils ne sont que des armes, ils n'ont pas besoin de s'intégrer à une chose aussi irrationnelle que les sentiments. L'organisation les monte les uns contre les autres, afin qu'ils s'éliminent mutuellement, et que seuls les plus forts demeurent. Pour cela, rien de plus simple. Les agents de l'organisation saccagent les locaux d'Hani, tuent de pauvres civils innocents, en revendiquant leurs crimes aux noms des Survals et Newals. Le but ? Que la société ne les voit que comme de pauvres assassins, juste bon à faire la guerre. Certains cobayes, en ayant marre de ses pratiques barbares, décident de se rebeller. Leur objectif ? Reproduire la mutinerie d'il y'a dix ans. Mais contre Ouroboros. A leur tour de voir leurs locaux saccagés, à leur tour de voir leurs agents mourir. Un seul mot d'ordre : revendiquer ses droits, montrer qu'ils ne sont pas seulement des monstres sanguinaires.

Tout a été élaboré. Ils sont des monstres hein ? Et Ouroboros alors ? Ils continuent leurs expériences inhumaines. C'est là qu'une idée brillante à germer dans le cerveau de l'un des révolutionnaires :

- Les personnes aux pouvoirs offensifs et défensifs s'occuperont des gardes
- Ceux aux dons spécialisés dans l'espionnage devront s'infiltrer dans les locaux d'Ouroboros, afin de dérober leurs informations confidentielles (celles sur leurs plus noirs desseins), et les révéler au monde entier.

Règles ♥:
 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-hani-rpg.forumactif.org
Messages : 134
Hanis : 2084
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 21
Localisation : Derrière toi peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [WRP] A l'assaut d'Ouroboros Lun 23 Mar - 16:10


Soren suivait monsieur Bürger dans le couloir, ennuyé. Son père lui avait qu'il l'emmenait ici pour qu'il visite les lieux et en sache plus sur l'organisation. Finalement, mônsieur était trop occupé pour passer ne serait-ce que cinq minutes avec son fils. Il suivait maintenant un type petit et potelé, qui s'arrêtait sans cesse devant chaque pièce pour lui expliquer ce qui se passait dedans. Le gamin n'écoutait pas, parce qu'en réalité, et bien... Il ne s'y passait pas grand chose.

Des réunions, des réunions, des réunions, des réunions... Oh, tient, le bureau de la secrétaire ! Bonjour, la secrétaire... Quelle plaie, cet endroit. Monsieur Bürger lui disait pourtant qu'il se passait des tas de choses, ici. Et bien, aujourd'hui, l'ambiance était bien moue, si ce mec ne mentait pas. L'homme remua soudainement en sortant son téléphone de sa poche. Son visage avait tout de suite changé d'expression en répondant au téléphone. Et l'agent à l'autre bout du fil, Soren l'entendait gueuler sans savoir ce qu'il disait précisément.

Quelque chose clochait vraiment, maintenant qu'il voyait monsieur Bürger ranger son téléphone en le regardant d'un visage pâlit par la peur.

-Soren, tu m'as l'air d'être un enfant assez vif pour comprendre ce qui se passe. Je vais être direct avec toi : des survals et des newals se dirigent ici. Aucun d'eux ne sont d'Ouroboros. Ce qui veut dire que nous sommes en danger.

Non, sans blague ?! Voulut-il dire, mais il se retint. Il sentait maintenant son coeur battre très vite, et il avait aussi une boule au ventre. Donc, il était un froussard, là, sur le moment. L'agent d'Ouroboros lu montra du doigt une autre salle de réunion vide, en lui disant de rester ici en attendant que la situation soit maîtrisée. Il hocha la tête et entra dans la salle. Il attendit quelques minutes, le temps que les agents commencent à être trop paniqués pour lui prêter attention, tout en fouillant dans la poche de son jean.

Quoi ? Lui, attendre ici ? La blague ! Il réussit enfin à sortir son pistolet chargé au tranquillisant, qui ressemblait fort à un jouet pour enfant. Soren sortit discrètement de la pièce, s'assura que personne ne l'avait vu, puis se glissa dans le couloir, vers l'entrée du bâtiment. C'était par là qu'allaient venir les survals et les newals, non ?!

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [WRP] A l'assaut d'Ouroboros Mar 24 Mar - 22:44



UNRAVEL


Thrall, tu ne savais pas trop pourquoi, mais tu avais été embarqué dans cette petite guerre que tu trouvas bien inutile. Après tout, que pensaient tous ces gens ? Qu'attaquer une organisation aussi puissante qu'Ouroboros allait faire quelques choses ? Tu étais prêt à parier qu'il y aurait plus de perte dans votre camp qu'autre chose. Malheureusement, tu ne pu y échapper. Tes talents au combat avaient été jugés bien trop "utile" pour ne pas être utilisé. Tu n'étais plus qu'une arme. Mais après tout, il était vrai que tu aimais te battre. Cela te permettait de pouvoir ressortir ta vraie nature. Celle d'une personne sanguinaire. Puis au final, cela pouvait aussi servir tes intérêts personnels. Pendant que tes petits compagnons allaient se faire tuer, tu pourrais t'infiltrer dans les labos de l'organisation pour y retrouver ton "Maitre". Bien que la mission qui t'a été confiée fût de placer des explosifs à l'intérieur de ces mêmes laboratoires.
L'assaut fut donné, et il ne fallut pas énormément de temps pour que la scène se transforme en un bain de sang. Tu en profitas pour t'introduire par la grande porte, en tuant à l'arme blanche tout membres d'Ouroboros trop faible voulant gêner ton passage. Il était trop tôt our utiliser ton pouvoir. Celui ci t'aurais bien trop fait souffrir, tu devais le garder pour une vraie situation. Tu enfilas ton masque une fois à l'intérieur du bâtiment avant de continuer ton chemin, à la recherche d'Ouroboros. Les gardes furent tellement occupés avec l'attaque sur la porte principale que personne ne faisait réellement attention à toi. Et toutes personnes un peu trop curieuses, tu l'éliminas rapidement.

- Alors quoi ? Personne n'est assez doué pour m'opposer de résistance ? Les membres d'Ouroboros sont vraiment pathétiques en fait...

Ton excès de confiante allait-il te mettre plus en danger qu'autre chose, ou quelqu'un allait-il réussir à t'arrêter dans ta folle course vers les labos d'Ouroboros ? Vas-tu réussir ceux pour quoi tu as été "engagé" ?

Codage fait par Corpse²
avatar
Surval
Surval
Voir le profil de l'utilisateur http://a-hani-rpg.forumactif.org/
Messages : 79
Hanis : 333
Date d'inscription : 19/02/2015
Age : 21
Localisation : Dans une ruelle
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [WRP] A l'assaut d'Ouroboros Mar 24 Mar - 22:56



ENCORE UN COMBAT VAIN
Tu ne savais pas vraiment ce que tu foutais là, tu avais suivis le mouvement de foule, afin d'en savoir plus. Et voilà. Tu t'étais impliquée dans leur stupide plan. Tu étais mieux placée que quiconque pour savoir qu'ils n'avaient aucune chance. La sécurité avait été renforcée ici, depuis la mutinerie que tu avais déclenchée. Tu ne referais pas deux fois la même erreur. Tu avais bien trop de tes collègues mourir sous tes yeux. Alors que tu t'apprêtais à retourner lâchement à tes occupations, tu sentis un bras de retenir. Merde, quoi. C'était pas le moment de te faire chier. Tu te dégageas rapidement de l'emprise de l'inconnu, en lui jetant un regard méprisant. Tout le monde avait décidé de te faire chier aujourd'hui, ou bien ? C'était pas ta journée, entre les crises d'Hiruyio, ton beignet qui était tombé par terre, et cette foule qui t'avais entraînée. Bon sang. Tu devais les raisonner, leur dire qu'attaquer le QG était une trèèès mauvaise idée. Mais voilà, fallait pas dévoiler ta couverture. Celle du vilain chasseur de tête qui sévit dans la ville.

- Arrêtez ce massacre tant qu'il est encore temps ! Cela va être la même chose qu'il y'a dix ans ! Un bain de sang ! Soyez raisonnable putain ! On peut pas se permettre de mourir comme ça, doit bien y'avoir un moyen beaucoup plus pacifique de revendiquer nos droits !

Les voix s'élèvent, tandis qu'une main effleure ta joue. Ça fait mal, ça fait un mal de chien. Ton assaillant n'y était pas allé de main morte. Haha, vieux jeu de mot. Tu baissas la tête, écoutant silencieusement ses radotages. Oui, tu avais fais l'erreur de provoquer une mutinerie. Toutefois, tu n'étais plus aussi naïve, tu savais que ce genre de méthode ne marchait guère. Oh ta gueule, pensas-tu, tout en mordant ta lèvre inférieure. Décidément ce type te saoulait, vraiment. Et si tu le tuais ? Et si c'était lui qui versait le premier sang ? Et si c'était toi qui le faisait couler ?

- Dégage sale chien, tu m'gênes.

T'avais appris un nouveau truc sur ton pouvoir, un truc cool, bien badass. Si tu une arme blanche, formée avec ta propre ombre entrait en contact avec celle de ton ennemi, une plaie apparaît aussitôt sur la partie touchée par la lame. Intéressant hein ? Et si t'essayait ça sur lui ? Pof. La lame se planta pile poil au milieu de son crâne, rigole pas Cassiopée, rigole pas. Prend un air surpris et tout ira bien :

- Putain ils nous attaque ces chiens !

Thrall avait déteint sur toi. M'enfin, tu matérialisas  une faux à l'aide ton ombre, afin d'éliminer le plus de garde possible. T'avait un air froid sur le visage, comme si leur ôter lz vie ne te faisait rien. T'en rêvais depuis longtemps en fait. Mais t'aimes pas le sang, et encore moins lorsqu'il tâche ton joli minois ou tes vêtements. Cependant, tu t'en foutais, t'aimais ça. Qu'est qu'il t'arrivait bordel ? C'était ça le but des expériences qu'Ouroboros te faisait subir ? C'était te transformer en un monstre sanguinaire, complètement taré ? Tu l'avais été, même si tu n'avais pas connue la folie. Dès que des gardes un peu plus compétents arrivèrent, tu décidas de fuir lâchement, en passant d'ombre en ombre. Tant pis, qu'ils se fassent massacrer tu les avais prévenus hein ?

Calme, tu étais retournée au calme. Tu gambadais dans les couloirs de l'organisation, un petit sourire aux lèvres, poussant la chansonnette. Tu avais l'air complètement taré, avec tout ce sang sur toi. Puis tu arrêtas brusquement, lorsque tu te cognas contre ton amoureux :

- Thrall ? Me dit pas que toi aussi tu crois que cette stupide rébellion va changer quelque chose ?

Non c'était pas possible, il ne ressentait rien :

- Dit moi, qu'est que tu fais ici, c'est dangereux... J'veux pas qu'il t'arrive un truc.

C'est à toi qu'il devrait dire ça, non ? Tu poussas un petit rire, avant de fixer un gamin - Soreen 8D - qui passait par là :

- Dit gamin, tu fous quoi ici ? Si t'es une arme toi aussi, passe ton chemin. Cette mutinerie servira à rien. T'es trop jeune pour crever.

Cette façon de parler ne te ressemblait pas. Mais y'a trop de trucs qui changeaient en toi, ça te perturbais.

Codage fait par Corpse²
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://a-hani-rpg.forumactif.org
Messages : 134
Hanis : 2084
Date d'inscription : 20/02/2015
Age : 21
Localisation : Derrière toi peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [WRP] A l'assaut d'Ouroboros Mer 25 Mar - 1:17


Il avança prudemment entre les couloirs. Il entendait dans les couloirs le raisonnement de cris de douleur, et d'autres cris qu'il n'arrivait pas à décrire. Il continua d'avancer à pas lents, la peur au ventre. Alors, ces êtres étaient vraiment puissants. Il savait bien ce qu'il se passait en bas, vers le hall du bâtiment, mais il ne voulait pas se faire une image dans la tête. Des personnes étaient en train de s'entre-tuer, tranquillement, en bas. Et bientôt, les sons devinrent de plus en plus proche.

Soren pris peur, et se retourna, voulant faire demi tour. Il aurait du écouter l'autre grassouillet et se cacher. Mais il était trop curieux. Trop joueur. Il ne pensait pas que cela pouvait être aussi... Aussi... Violent. Il n'eut pas le temps de partir, qu'il entendit un bruit de choc, puis une voix qui le héla. Une jeune fille aux airs angéliques mais aux vêtements ensanglantés, avec un homme qui avait l'air monstrueux. Elle lui disait ensuite de s'en aller, s'il était comme eux. Que cela voulait-il dire ? Ces gens n'étaient pas comme Alix, cette jeune femme qu'il avait croisé il n'y avait pas si longtemps. Ils étaient beaucoup plus hostiles. "Si t'es une arme, toi aussi".

Cette idée commençait à le fatiguer.

-Vous ne pouvez pas arrêter, un peu ? Dit-il en fronçant les sourcils.

Oui, ça le mettait en nerf. Ils n'avaient donc pas compris que cela ne servait à rien ? Qu'user de leurs pouvoirs ainsi ne ferait que plus les enfoncer dans leur situation ? Ces deux là le terrorisaient. Ils avaient l'air d'être à peine des adultes, et avaient l'air de s'amuser à se baigner dans du sang. Ils en étaient recouverts de la tête au pied. Cela le terrorisait. Mais il voulait quand même dire le fond de sa pensée :

-Si vous continuez encore à vous comporter ainsi, pas étonnant que les gens ont peur de vous. Arrêtez de tuer, et vous ne serez plus des armes.

Il recula d'un pas, puis d'un second, dévisageant les deux newals - ou survals, il ne savait pas exactement - en surveillant leurs mouvements. Il venait de leur dire implicitement qu'il n'était pas une "arme". Puis, sans les prévenir, il se retourna et partit en courant, tout en serrant fort son pistolet entre ses mains. S'ils l'approchaient, il tirerait sans aucun remord, puisque pour lui, cela voudrait dire qu'ils essaieraient de le tuer.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Hanis : 88
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [WRP] A l'assaut d'Ouroboros Mer 25 Mar - 3:20

Un tas de rumeurs commençaient à faire le tour jusqu’à arriver à mes oreilles. Une rébellion contre Ouroboros ? Encore ce nom qui revenait tout le temps sur le tapis. Certain dises que c’est une organisation aidant les armes comme moi, d’autres parlent d’une organisation visant à nous détruire, ou il y en a encore qui affirment qu’Ouroboros nous traque à des fins personnelles. Où était la vérité dans tout ça ? Je n’avais qu’un seul moyen de le savoir.

Me voilà désormais devant le grand bâtiment de l’organisation. Franchissant la porte d’entrée, une odeur me rappela des souvenirs, c’était du sang. Cette couleur rouge tâchait le sol sur lequel je marchais. Des Survals et des Newals avaient déjà pénétré dans le bâtiment, la sécurité de la porte principale avait été annihilée. Un humain respirait péniblement, il allait mourir, il souffrait en ce moment même, je m’en fichais éperdument. Je continuais mon avancé dans le bâtiment, sans faire vraiment attention aux cadavres jonchant sur le sol.

Ça faisait un moment que je marchais maintenant, les personnes que j’avais croisé jusqu’à maintenant n’avaient su répondre à mes questions. Soit ils voulaient me tuer, soit ils voulaient que je les suive. Les deux options me déplaisaient au final, je voulais rester seule et je ne comptais pas mourir à avant d’avoir la vérité sur tout ça. Ils tombaient donc au sol, ils respiraient encore cependant, disons simplement qu’ils allaient dormir pendant un moment. Je ne voyais pas l’intérêt de tuer ces gens ou même faire disparaitre ces armes. On ne m’avait pas donné l’ordre de tuer qui que ce soit alors je ne tuerai pas, pour le moment en tout cas.

Marchant encore et toujours, une tête qui ne m’était pas inconnue apparu soudain dans mon champ de vision. Que faisait Soren dans un endroit comme celui-ci ? Et surtout, pourquoi courait-il ? Pensant que le jeune garçon m’avait vu, je restai tranquillement sur sa route jusqu’à comprendre, une fois les fesses au sol, qu’il m’avait absolument pas calculé. Je ne me plaignais pas d’avoir heurté le sol, à quoi bon grogner ?

-Salut Soren, comment allez-vous ?

Ma voix était calme, j’essayais d’adopter un autre ton que la froideur avec le jeune aux cheveux blancs. Pourquoi ? Bonne question. Fixée sur le visage du gosse, je pouvais apercevoir de la peur dans son regard. Serait-ce pour cette raison qu’il courait de la sorte ? Que s’était-il passé derrière lui ? Je me relevais donc, portant mon regard devant, afin de comprendre la raison d’affolement du jeune homme. Il y avait des gens au loin, deux personnes plus exactement. Etait-ce ces deux-là qui effrayaient Soren ? Je posai une main sur la tête du gamin, comme pour le rassurer avant de balancer d’une voix redevenue froide, sans être agressive.

-Montrez-vous.

_________________
avatar
Newal
Newal
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 40
Hanis : 704
Date d'inscription : 04/03/2015
Age : 21
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [WRP] A l'assaut d'Ouroboros

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
[WRP] A l'assaut d'Ouroboros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kopters - Assaut - Tour 1
» liste 4500pts assaut planetaire
» [Evènement] : L'Assaut du Temple
» Modif. de Assaut sur Black Reach !
» Prise d'assaut [ Evènement de groupe : X-men, Confrérie et Vladimir ][Avorté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Poubelle ~ :: ~ Archives ~ :: RPs-